Emma en cuisine

17 avril 2007

peut-être pour mieux me connaître...

Ce questionnaire se balade de blog en blog depuis quelque temps et je dois dire qu'il provoque beaucoup d'émotions. Les blogueurs ont su dévoiler quelques moments de leurs vies avec beaucoup de finesse et de tendresse. Alors je m'y colle à mon tour!

1982: j'ai deux ans. Je ne sais pas encore que deux années plus tard me rejoindrai mon premier frère. Je vis dans un chouette appartement avec une fenêtre au dessus de mon lit qui permet à notre chat de me rejoindre la nuit... Je commence à parler plutot bien et j'ai décidé que ce mode de communication me convenait plutôt. Je vais devenir une grande bavarde au grand dam de mes institutrices successives!

Mon père a encore des cheveux et maman travaille énormément. Mes parents m'emmènent tous les week ends dans la nature où papa prend des photos de moi à côté des brochets, ça ne me fait même pas peur!

1987: Un deuxième frère arrive dans la famille. Je suis très fière d'être l'ainé de ces deux petits bonhommes. C'est une année de changement, car son arrivée va provoquer notre déménagement dans une très grande maison en face de l'école primaire que mes parents habitent toujours. Je veux devenir cosmonaute et mon père m'installe la tente dans le jardin pour que je puisse observer les étoiles toutes les nuits.

Je passe de longs moments avec mes grands parents. Mon grand père qui a l'air si dur joue au prince charmant avec moi et tente de séduire ma grand-mère. Je me gave de fraises dans leur jardin en allant caresser les moutons du voisin. Je pense que la vie c'est ça: un grand-père prince, et les tartes aux pommes de ma grand-mère...

1992: Mon grand-père prince a rejoint les étoiles l'année dernière et j'ai vu mon père pleurer pour la première fois. Je commence à comprendre les choses des adultes et me met à lire beaucoup de livres sur la vie, la mort, l'évolution. Je suis en quatrième et j'ai décidé de devenir pasteur protestant. Je veux aider les gens à traverser les épreuves de la vie et je parle toujours autant.

1997: Après des années de lycée difficiles, je passe mon baccalauréat... et le rate prodigieusement! Mes parents ne comprennent pas, et moi je réalise que je viens de faire mon premier acte de rebellion! Je décide de quitter la ville de mes parents pour recommencer, ailleurs.... Je suis perdue, je ne sais pas trop quoi faire de ma vie. Je sens bien que je quitte une période dorée pour un inconnu qui me fait vraiment très peur....

2002: Ma grand-mère est partie l'année dernière et les tartes aux pommes évoquent toujours en moi son doux souvenir. Après une période plutôt difficile, me voila en licence de droit. J'ai rencontré Monsieur M. il y a tout juste un an et je commence à croire que ce monsieur risque bien de partager un sacré bout de chemin avec moi. Je pars un an à l'étranger, on verra bien si notre relation y résistera!

2007: beaucoup de choses ont changé! Me voila avocate, dans une branche qui me plait énormément. Tout le monde me dit que la bavarde a enfin trouvé sa voie et je pense que c'est plutôt vrai.

Je partage la vie de Monsieur M. depuis trois ans et nous parlons sérieusement mariage! La cuisine fait partie de moi et je la prends comme un vrai héritage familial: elle me permet de reprendre les recettes de ma grand-mère et de partager de grands moments avec mon père qui est le meilleur cuisinier que je connaisse. Du coup, je crée mon blog et n'ai malheureusement pas assez de temps pour l'alimenter régulièrement.

Je sens que je suis à un virage de ma vie et je suis plutôt heureuse.

2012: j'ai travaillé comme une folle pendant 3 ans et j'ai décidé de calmer le jeu. Je suis Madame M. et maman d'une petite merveille. Je décide de quitter Paris pour une maison en province et pense sérieusement à modifier ma vie professionnelle. Pourquoi pas un changement radical? pourquoi pas une table d'hôte, le rêve de mon père?

Posté par AnneEmmanuelle à 12:08 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


19 mars 2007

curry thailandais de crevettes de Pascale

Et revoila les currys!
Samedi matin, j'ai profité d'un retour à Paris pour aller chez tang frères. Cette adresse m'a été transmise par mon papa, qui est fan de l'asie et de la nourriture asiatique. Je n'y étais pas retournée depuis longtemps et c'est la lecture d'un billet de Pascale qui m'a donné envie d'y retourner, et particulièrement la recette qui était proposée avec: le curry thailandais de crevettes.....
Le quartier a beaucoup changé depuis mon dernier voyage, mais j'étais ravie de me retrouver en plein shanghai dans le 13e arrondissement de Paris!!!!! Malgré les blocs d'immeubles, pas très sympathiques, l'ambiance est vraiment spéciale. Tout est écrit en chinois, vietnamien, thailandais, il y a des restaurants asiatiques partout et les odeurs mmmhhh, partout règnent l'odeur des nouilles sautées, du porc, du caramel.....
Arrivés chez tang frères, je ne savais plus où donner de la tête, heureusement, j'avais préparé une liste à laquelle je me suis rigoureusement tenue:
- nouilles
- thé au jasmin
- citronnelle
- basilic thailandais
- pâte de curry thai
- huile de sésame
- sauce soja
- crevettes congelées
-  jus de litchis
- et en application des conseils de Pascale: le pain de mie à la cannelle vendu près des caisses. Délicieux! Merci Pascale!

De retour à la maison, je me suis empressée d'effectuer la recette proposée par Pascale, mais je n'ai pu m'empêcher de la modifier à ma façon. Ah oui, chose importante, étant à Paris, j'avais l'appareil photo, donc, vous allez avoir des images, pour une fois!

Ingrédients (pour 2 pers.):
- 250 g crevettes crues
- 1 c. café de pâte de curry vert thai (j'avais mis 1 c spe, mais le curry vert est vraiment très fort!!!!)
- 2 c. Spe de nuoc mam
- 1 c. café de lemon curd (Pascale propose du citron vert et du sucre, mais je n'avais pas de citron vert à la maison, donc je me suis rabattue sur un pot de lemon curd dont je disposais, et ce fût très bon, sucre et citron étant bien équilibrés)
- une pincée de chili en poudre (je ne recommencerai pas, la pâte de curry étant vraiment très forte, pas besoin de rajouter du chili.....)
- 200 ml lait de coco
- citronnelle
- basilic thai
- 1 oignon

Recette:
Décortiquer les crevettes et ne laisser que la queue.
Découper les oignons en petits morceaux
Faire revenir les oignons et les crevettes quelques minutes et réserver.
Dans la même poêle mettre la pâte de curry, le nuoc-mam, le lemon curd, le lait de coco et laisser épaissir à feu doux 15 minutes.
Ajouter le mélange crevettes et oignons
Cela doit donner ça:

DSC00012

Ensuite rajouter la citronnelle coupée en tout petits morceaux (j'ai pris juste le bout de la branche de citronnelle, sur environ 3 cm)
et aussi le basilic ciselé.

Servir avec du riz
et régalez vous!

DSC00013



Posté par AnneEmmanuelle à 13:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

15 mars 2007

blog appetit et mille excuses

MILLE EXCUSES!!!!!!10_chicon_carotte_blog_appetit

Je vous avais prévenus, je suis incapable de produire une recette avec ces deux produits pour aujourd'hui! Dire que j'ai crée ce blog en partie pour pouvoir participer aux éditions de blog appetit.....

Pour ma défense, je suis surchargée de boulot en ce moment, les dossiers s'amoncèlent sur mon bureau et lorsque je rentre le soir dans cet appartement vide, qui n'est pas le mien en plus, j'ai du mal a cuisiner autre chose que des ptites soupes ou des salades.....

Parcontre je m'engage à garder l'idée en tête et à travailler sur ces deux produits dès que possible. J'avais pensé à quelques recettes déja et je dois dire qu'en me baladant dans la blogosphère j'ai été étourdie par l'imagination et la gourmandise des autres blogueurs (euses)!!!! Bravo à toutes et à tous, je suis épatée!

Posté par AnneEmmanuelle à 14:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

13 mars 2007

mmmh les quenelles!!!!!

Et voici une dépêche en direct de Lyon! Si vous avez l'occasion de visiter cette ville, je ne peux que vous conseiller de faire un tour AUX HALLES. J'en ai déja parlé dans un autre billet, je vais de temps en temps y acheter des produits, mais je n'avais pas encore testé le déjeuner, juchée sur un tabouret, aux abords d'un des nombreux et appétissants stands!

Voila qui est fait et je tiens à vous le raconter par le menu (ahaha) sommaire

Mon amie Marie et moi même sommes aussi gourmandes l'une que l'autre et ce stand de quenelles nous attiraient souvent les pupilles. Alors on s'est décidée et nous voila toutes deux bavant  admirant le stand de quenelles: aux morilles, aux brochets, à l'encre de seiche et mille autres saveurs...

Les quenelles peuvent se cuisiner de différentes façons: pochées dans de l'eau bouillante, gonflées au four puis gratinées, ou encore poêlées en tranches.

Nous, on avait envie de tout goûter mais le menu proposé est plutôt restrictif: un bol de soupe avec une quenelle dedans, un yaourt et une boisson, le tout pour 12 euros (!), et c'est emballé ma ptite mamselle!

sauf que nous, le menu attrape couillons dégustation, ça ne nous disait pas trop. Alors on a parlé avec le Monsieur quenelle de chez Giraudet, qui nous a dit qu'il pouvait aussi nous faire une ptite salade avec des quenelles poêlées et qu'on pouvait même choisir le goût de la quenelle! Bien sur, à ce moment la, nous étions déja installées, une fourchette dans la main gauche et un verre de vin blanc dans la main droite! Ce fût une réussite et je vous donne donc cette recette, qui est une autre façon de manger les quenelles, vraiment délicieuse!

On prend une salade mesclun à laquelle on rajoute une bonne vinaigrette (ici c'était huile d'olive/balsamique pour s'accorder avec le reste mais on peut prendre autre chose), puis on dispose copeaux de parmesan et tomates confites. Ensuite on rajoute les fameuses quenelles: tranchées (2 à 3 cm d'épaisseur) puis poêlées 7/8 minutes dans une huile neutre type tournesol. Et on les répartit sur la salade. Le tout forme un mélange doux et amer (roquette et balsamique), croquant et fondant, bref délicieux!

J'étais ravie de ce déjeuner aux Halles et ne peut que vous conseiller de tester cette recette. Giraudet se trouve à Lyon mais je crois qu'ils ont un stand au marché Mabillon pour les parisiens.
Les lyonnais présentent aussi ces quenelles à l'apéro: tranchées et poêlées de la même façon, avec des pics en bois. Je pense tester ça sous peu!

Edit de mercredi matin: en me baladant dans la blogosphère, je réalise que ester a également parlé des quenelles giraudet cette semaine!

Posté par AnneEmmanuelle à 17:45 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

06 mars 2007

en panne sur blog appetit....

Comme je vous l'ai dit dans le premier billet de ce blog, c'est l'envie de participer au concours de blog appetit qui m'a décidé à ouvrir mon propre blog à moaaa.

J'étais très tentée par l'idée d'une recette avec des carottes et des endives et j'ai commencé à réfléchir très tôt au moyen d'associer ces deux aliments.

J'ai finalement opté pour une recette en particulier mais je crains de ne pas avoir le temps de la réaliser avant la date butoir! Comme je vis seule à Lyon en ce moment, il est difficile de cuisiner en grandes quantités et de tester mille recettes de peur de me retrouver avec des kilos de carottes et d'endives sur les bras. Et mes week ends jonglant entre les heures de train, Paris, Lyon, mon amoureux (qui n'aime pas les endives...) je ne sais pas si je tiendrai le timing!

En tout cas, je garde l'idée en tête, si je n'arrive pas à la réaliser avant la semaine prochaine, promis je la publie sur mon blog le plus tôt possible!

Posté par AnneEmmanuelle à 10:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


05 mars 2007

Une nouvelle rubrique est née

Suite à la très sympathique initiative de Anaick du blog "le confit c'est pas gras!", j'ai participé au fameux concours de recettes inavouables!

Je vous en rappelle le principe : il fallait proposer "une recette très (très) facile à réaliser, une recette très (très) bon marché, une recette qui met en scène un produit considéré (à tort) peu gastronomique, voire carrément tabou"

Ce concours a déchainé les passions et a permis de découvrir des recettes carrément "beurk" et d'autres carrément "mmmhhh" que je vais d'ailleurs tester incessamment sous peu!

Ma participation fût en fait une divulgation de la "fameuse fricassée de pâtes au saumon et camembert de Monsieur M.", recette carrément inavouable de l'homme qui partage ma vie. Et cela m'a donné une idée: créer une rubrique qui lui sera spécialement destinée! des recettes de mecs, de soirées entre potes, des trucs qu'on ne racontera pas forcément à son amoureuse qui se décarcasse pour cuisiner sain, bon et équilibré! Voila donc comment est née la rubrique: "les recettes de Monsieur M." et j'espère qu'il l'alimentera souvent!

En attendant, je ne résiste pas au plaisir de vous dévoiler la recette citée plus haut:

Cette recette se fait les soirs de solitude. C'est un bon plat de réconfort, réservé aux gros mangeurs (plutôt masculins en général), et qui, selon Monsieur  M., n'est vraiment bon que lorsqu'ils est mangé à même la casserole !
Il faut : des penne rigate, du saumon fumé, un peu de crème liquide, du poivre, un morceau de camembert.
On fait cuire les penne al dente. Après les avoir égouttées, on les remet dans la casserole avec un peu de crème, du poivre et le saumon fumé en tranches.
Et là, le meilleur, on répartit des morceaux de camembert sur les pâtes chaudes pour qu'il fonde un peu.

a tester!

Posté par AnneEmmanuelle à 15:52 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

27 février 2007

Gastronomie à Lyon

Comme je vous l'ai déja dit dans un précédent billet, me voila lyonnaise pour quelque temps. Même si quitter Paris ne fût pas facile au début, car comme toute ville qu'on aime, on y a ses habitudes, ses amis, ses amours; j'étais ravie de venir travailler à Lyon car la ville est réputée pour sa gastronomie!

Afin de vous tenir au courant de mes "découvertes", j'ai crée cette rubrique que je viendrai alimenter aussi souvent que possible. Que les lyonnais me pardonnent, je ne connais pas encore les ptits coins sympas, mais je compte bien sur vous, chers lecteurs, pour me donner toutes vos bonnes adresses!!! Je ne manquerai pas de les mentionner dans cette rubrique.

lyon

Mon bureau se trouvant tout près des Halles de Lyon, j'ai déja eu la chance de m'y rendre plusieurs fois et je suis toujours étonnée de la variété et de la beauté des produits qu'on y trouve:

- tout d'abord les fameuses quenelles giraudet, un régal soufflées et gratinées avec une sauce nantua mmh.....

- puis les fromages chez Cellerier, et surtout la "cervelle des canuts" mélange de fromage, de poivre, d'ail et de ciboulette qui se déguste à la cuillère ou sur du bon pain.

- j'ai aussi testé le saucisson brioché (oui, j'ai essayé toutes les spécialités locales....), au four à 180° pendant une demi-heure avec une petite salade verte aux échalotes, un régal! Mon amoureux, de passage à Lyon, a également beaucoup apprécié

- les plateaux de fruits de mer chez Merle, enseigne réputée aux HAlles. Oui, c'est toujours agréable de manger des fruits de mer en février, même si la mer est loin!!!!

Concernant les restaus:

- la rue Mercière est évidemment LA rue des bouchons lyonnais la plus connue à Lyon. Je n'en ai pas entendu que du bien, mais j'ai quand même testé un resto de cette rue, car une de mes amies y travaille le we: "les enfants terribles". Et bien franchement, je n'ai pas été déçue: salade lyonnaise (salade, lardons, croutons, oeuf poché... très bon, mais la ligne... ouch, elle en prend un coup!!) et pot de côtes du Rhône tous deux très bons. Et les desserts... un délice!

- Un resto très sympa car on est accueilli comme à la maison: le "chez eux", rue de Créqui. QUelques plats, pas de carte, une décoration délicieusement rétro et kitsch, une serveuse emblématique, je ne peux que vous le conseiller!

- Kashyle nous conseille La traboulerie, rue mercière.

Voila pour les premières informations! Je l'alimente dès que possible et n'hésitez pas à m'envoyer vos bonnes adresses!

Marchés:

- sur les bons conseils de lacath: faire un tour au marché du quai saint antoine

Posté par AnneEmmanuelle à 14:20 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

26 février 2007

Poulet au curry jaune

Un de mes plaisirs lorsque je vivais à Bruxelles, c'était la variété de cuisines et de restaurants que l'on peut y trouver. Mon préféré se situe près de la place Boniface et fait une cuisine thai absolument merveilleuse: le IIe élément. La déco est sobre mais élégante et leurs plats, mmmh rien que d'y penser j'en ai l'eau à la bouche!

Je cherchais perpétuellement des occasions d'y aller rien que pour déguster leur poulet thai au curry jaune, un pur régal! Depuis que je suis revenue à Paris, j'essaie souvent de retrouver le goût de cette recette sans jamais vraiment y arriver... Alors je fais des tests et celui de samedi dernier me parait pas mal:

Ingrédients (pour 2 personnes):

- 2 escalopes de poulet

- 1 gros oignon

- des légumes chinois (cette fois j'ai pris une boîte en verre Suzi Wan "Mélanges chinois" et ce fût assez proche de ce que j'espérais: un mélange de pousses de bambou, de mini épis de mais et de petits piments).

- de la pâte de curry (une c. à spe)

- une brique de lait de coco

- de la crème liquide.

Recette:

Découpez les oignons en morceaux et faites les revenir dans de l'huile d'arachide.
Lorsqu'ils sont translucides, ajouter les escalopes de poulet coupées en aiguillettes et faites dorer. Salez et poivrez le tout.

Ajouter ensuite les légumes chinois puis la pâte de curry.

Lorsque l'odeur des épices commence à envahir la cuisine, versez le lait de coco et éteignez le feu.

Je prépare en général cette recette quelques heures à l'avance.

Au dernier moment, je prépare du riz basmati nature et je rallume le feu sous le curry. A ce moment, je rajoute la crème liquide, qui va détendre un peu votre préparation.

Je sers le tout comme dans ce restaurant: le curry dans un bol thailandais avec le riz basmati un peu collant à côté. Un régal!!!!

ps: tjs pas de photos et c'est vraiment dommage... Je n'arrive pas à envoyer les photos prises de mon portable par e mail......

Posté par AnneEmmanuelle à 10:22 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

22 février 2007

cuisine du monde entre midi et deux

Tout d'abord, je tiens à vous remercier de votre accueil dans la blogosphère et de vos conseils concernant les différentes possibilités d'illustrer mes billets par des photos.

Je m'attelerai à cette tâche ce week-end, mais en attendant, je ne résiste pas à l'envie de vous confier mon petit repas de ce midi, sans photo donc, mais avec toutes mes excuses...

En temps normal, je vis à Paris avec mon amoureux, mais je suis en détachement à Lyon pour 6 mois (jusqu'en juillet). Mes plats du quotidien en solitaire sont un peu plus diététiques que ceux que je partage avec mon homme à Paris. Celui-ci maîtrise tout à fait le concept "un steack et des patates" si bien décrit par Florence Foresti.....

Mais je dois reconnaître que c'est aussi un fin palais et qu'il apprécie d'avoir une amoureuse qui aime cuisiner. Comme il est en vacances, il en a profité pour me rejoindre à Lyon quelques jours. J'ai donc décidé de lui faire goûter des aliments qui rythment mes déjeuners ici depuis un mois.

Afin de lui donner encore plus envie, j'ai agrémenté ce plat d'un petit côté cuisine du monde qui ne me déplait pas.

Ce qui a donné: escalopes de dinde au curry, légumes à la marocaine et quinoa nature.

J'ai saisi deux escalopes de dinde avec un peu de beurre et d'huile. Une fois qu'elles étaient un peu grillées, j'ai ajouté 2 c. café d'épices indiennes. J'ai acheté le pot d'épices chez Bahadourian, un épicier extraordinaire à Lyon, mais je sais que vous pouvez en trouver en grandes surfaces qui donne également un très bon goût (chez Ducros je crois).

A côté de ça, j'ai fait revenir quelques carottes coupées en morceaux, avec un reste de pdt. cuites dans de l'huile d'olive auxquelles j'ai rajouté après quelques minutes de cuisson des morceaux de courgettes et des tomates cerises. Avant de servir j'ai salé, poivré et sucré (un petit peu). J'ai enfin ajouté des épices marocaines (venant du même épicier) et laissé au chaud sur la plaque.

Pendant ce temps cuisait le quinoa, 12 minutes à l'eau bouillante. J'ai découvert cette céréale très récemment et je dois dire que j'aime beaucoup ce petit goût noiseté que les grains dégagent. Associée aux légumes épicés, le mélange était très agréable.

j'ai disposé le tout sur de belles assiettes bleues, et avec le soleil qui transperçait les fenêtres, on se serait cru quelquepart dans le bassin méditerranéen......

C'est vraiment dommage que je ne puisse vous montrer tout ça!

Posté par AnneEmmanuelle à 15:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

21 février 2007

ouverture du blog

Et voila, je me lance!

après avoir passé des heures l'oeil brillant et les papilles en alerte devant de merveilleux blogs de cuisine, c'est la dixième édition du blog appétit qui m'a donné envie de créer le mien!

Moi aussi je veux essayer une recette avec des carottes et des chicons et j'ai pris mon courage à deux mains pour me lancer dans l'aventure de la blogosphère culinaire.

J'espère que vous trouverez ici les mêmes plaisirs que je peux éprouver ailleurs.

Vivons l'aventure d'emmaencuisine ensemble!

Posté par AnneEmmanuelle à 09:46 - Commentaires [23] - Permalien [#]