Suite à la très sympathique initiative de Anaick du blog "le confit c'est pas gras!", j'ai participé au fameux concours de recettes inavouables!

Je vous en rappelle le principe : il fallait proposer "une recette très (très) facile à réaliser, une recette très (très) bon marché, une recette qui met en scène un produit considéré (à tort) peu gastronomique, voire carrément tabou"

Ce concours a déchainé les passions et a permis de découvrir des recettes carrément "beurk" et d'autres carrément "mmmhhh" que je vais d'ailleurs tester incessamment sous peu!

Ma participation fût en fait une divulgation de la "fameuse fricassée de pâtes au saumon et camembert de Monsieur M.", recette carrément inavouable de l'homme qui partage ma vie. Et cela m'a donné une idée: créer une rubrique qui lui sera spécialement destinée! des recettes de mecs, de soirées entre potes, des trucs qu'on ne racontera pas forcément à son amoureuse qui se décarcasse pour cuisiner sain, bon et équilibré! Voila donc comment est née la rubrique: "les recettes de Monsieur M." et j'espère qu'il l'alimentera souvent!

En attendant, je ne résiste pas au plaisir de vous dévoiler la recette citée plus haut:

Cette recette se fait les soirs de solitude. C'est un bon plat de réconfort, réservé aux gros mangeurs (plutôt masculins en général), et qui, selon Monsieur  M., n'est vraiment bon que lorsqu'ils est mangé à même la casserole !
Il faut : des penne rigate, du saumon fumé, un peu de crème liquide, du poivre, un morceau de camembert.
On fait cuire les penne al dente. Après les avoir égouttées, on les remet dans la casserole avec un peu de crème, du poivre et le saumon fumé en tranches.
Et là, le meilleur, on répartit des morceaux de camembert sur les pâtes chaudes pour qu'il fonde un peu.

a tester!